Chemin du bout du monde de Jean-Benjamin Jouteur.

Hello hello les Bouquinovores ! J’espère que vous allez bien ! Je vous retrouve pour vous parler d’un thriller d’auto-édition très bon !

Titre : Chemin du bout du monde.

Auteur : Jean-Benjamin Jouteur.

Date de parution : 3 août 2018.

Maison d’édition : Auto-édition.

Genre : Thriller.

Nombre de pages : 330 pages. 

Ma note : 16/20.

Le synopsis : Un manoir pétrifié sous la neige, un jeune homme qui vit la route, la mort incompréhensible d’une jeune héritière… Dans ce chemin du bout du monde, deux histoires s’imbriquent. Il y a l’affaire d’Aubigny, une délicate enquête pour la séduisante commandante Christine Cartier, officière atypique de la gendarmerie nationale. Complots de famille, jalousies, magouilles politiques, héritage, milieu niçois… Comment mettre à nue une vérité que nul ne semble vraiment connaître ? Et puis il y a Éric. Fissuré de doutes, consumé de révoltes, dévalisant les honnêtes gens, il fréquente les zonards, les junkies, les dealeurs, les marginaux. Égaré dans les vapeurs incertaines de paradis artificiels, poursuivi sans relâche par une ombre du passé cruellement aimante, il perd facilement le contrôle. Son comportement est imprévisible. Un soir de manque, dans un bar paumé d’une ville du Forez, son avenir prend soudain la fuite. C’est la descente aux enfers. Englué dans les méandres d’un présent trop angoissant, à bout de souffle, il tente maladroitement de recomposer un passé occulté. Pour tous il devient la cible, celui qu’il faut abattre… Ou peut-être aider.


Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce thriller ! Dès le début, j’ai été prise par l’histoire. J’ai beaucoup aimé les premières pages qui nous plongent directement dans l’histoire et qui nous donne très envie de découvrir la suite et qui nous rend accro !

Au premier abord, on peut croire que l’histoire est simple, que la vérité est sommes toute logique et donc pas compliqué à trouver ! Mais vous n’allez pas penser ça longtemps. Tout est vraiment plus compliqué que ce qu’on peut passer. L’auteur nous met le doute constamment et c’est très bien fait. A chaque fois que je suspectée quelqu’un, l’auteur ne laissé penser que c’était quelqu’un d’autre. C’est cette part de mystère et de suspense que j’ai préféré dans le roman. On plonge dans l’atmosphère d’un vrai bon thriller !

J’ai beaucoup aimé le personnage de Christine, la femme flic à la fois sexy mais forte avec plein de mordant et de répondant. C’est ce genre de personnage que j’aime, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds ! J’ai beaucoup aimé la suivre et enquêter à ses côtés ! On suit également Éric, qui est un personnage torturé, accro à la drogue, on a accès à son présent mais également à son passé grâce à son journal de souvenir. C’est un personnage très intéressant et complexe qui donne encore plus de corps et de mystère à l’histoire ! On se demande si avec son passé sombre il est coupable ou non.

Jean-Benjamin Jouteur a un style d’écriture simple, addictif et efficace. Il va droit au but comme le personnage de Christine ! J’ai vraiment aimé ce style d’écriture qui m’a donné constamment envie de lire la suite et d’en savoir plus !

La fin m’a surprise, je ne l’avais pas vu venir et je n’aurais jamais pensé que c’était cette personne le coupable ! L’auteur a su me mettre dans le doute constamment, mais aussi à me piéger et a me surprendre et c’est ce que j’attends dans un thriller ! Ici c’était très bien fait et j’ai donc passé un très bon moment de lecture !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :