Le règne de l’empereur de Thomas et Florence Gindre.

Hey les Bouquinovores. On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique d’un service presse. Et j’ai énormément de plaisir de vous présenter ce livre qui mérite d’être beaucoup plus connu. Car avec ce livre, j’ai frôlé le coup de cœur et surtout j’ai passé un excellent moment de lecture. Aller, on commence, cette introduction est déjà beaucoup trop longue !

Titre : Le règne de l’empereur. 

Auteur : Thomas et Florence Gindre. 

Maison d’édition : Marathon Edition. 

Nombre de pages : 206 pages. 

Date de parution : 2017.

Genre : Fantasy jeunesse. 

Prix : 15,90 € en format papier et 5,90 € en format ebook. 

Ma note : 17/20.

Synopsis : L’Empereur Narnienn domine le monde des Hommes depuis deux cents ans. Sa soif de pouvoir est immense ; les nains et les elfes ne peuvent que craindre pour leur territoire. Au cœur des montagnes du Nord, le jeune Espa reçoit un œuf mystérieux. Un loup ailé en éclot : un skyraff. Ensemble, ils seront emportés malgré eux dans une succession d’aventures. Ils devront faire face aux troupes de l’Empereur et ne compter que sur eux-mêmes. Inspiré par ses lectures (Eragon, Percy Jackson, Les chroniques des mondes émergés…) Thomas imagine la trilogie « Le règne de l’Empereur » à son entrée au collège. En 2014, alors qu’il a 12 ans, sa mère, Florence, prend la plume pour écrire l’histoire qu’il lui raconte, celle du premier tome, « Le skyraff ». L’aventure du continent d’Espa devient alors une aventure familiale.


Mon avis : Tout d’abord, je suis totalement stupéfaite par Thomas Gindre, tout simplement parce qu’à douze ans, il a eut l’idée d’une histoire totalement incroyable et j’avoue que je suis même jalouse. En vraie, en sachant ça j’ai encore plus été bluffée et j’ai encore mieux apprécié ma lecture. C’est vrai que l’on ressent les influences de Thomas Gindre d’autant plus que j’ai lu les livres qui l’a inspirés. Il a réussit à créer un livre totalement unique. Ce travail d’écriture à quatre mains m’a vraiment ému étant donner que c’est l’histoire d’une mère et d’un fils qui écrivent ensemble et j’ai trouvé ça vraiment beau et émouvant. Et puis la couverture m’a vraiment conquise et c’est vraiment un livre en librairie sur lequel je me serrais arrêtée.  Et c’est grâce au style d’écriture, qui est accrocheur parce qu’il est simple et abordable par tous.
Bon maintenant parlons du contenu. Dès les premières lignes pour ne pas dire les premiers mots j’ai été attrapé par l’histoire, à tel point que je l’ai lu en une après midi. Je ne pouvais tout simplement pas m’arrêter, j’avais besoin de savoir la fin et en même temps qu’en je suis arrivé à la fin, je ne voulais pas quitter cet univers qui m’a tellement plut. Mais malheureusement je n’est pas eu le plaisir d’avoir le tome deux en service presse également. Donc je ne peux pas poursuivre directement ma lecture pour replonger dans l’univers.
En parlant de l’univers, il m’a plut parce qu’il combine plusieurs créatures tel que les elfes, les loups garous, les nains mais il y a aussi des hommes et je n’ai pas pu m’empêché de penser au Seigneur des anneaux même si je suis d’accord, il n’y a pas beaucoup de similitude mais bon pour moi nains, elfes et hommes, cela correspond à la communauté de l’anneau. J’ai aussi apprécié le pays dans lequel évolué les personnages parce qu’il était riche et bien détaillé sans pour autant alourdir le récit. De plus, le livre est aussi agrémenté d’une carte qui permet de mieux se représenter les lieux.
J’ai vraiment aimé les personnages. Notamment Espa qui m’a vraiment touché de par son histoire mais que j’admire également pour ses actions. Mais je ne veux pas vous en dire plus pour ne pas vous gâcher le plaisir de la lecture, parce que l’intrigue tourne beaucoup sur le personnage d’Espa et sur qui il est.
 Si cette histoire m’a autant plut, c’est sans doute parce qu’elle est pleine d’actions et de rebondissements mais surtout parce que dès le prologue j’ai été intrigué et en reposant le livre je le suis toujours. Le skyraff remplit à merveille son rôle de premier tome, c’est à dire accrocher le lecteur et lui donner terriblement envie de lire la suite. Et, sur moi, ça a complètement marché, je suis à la limite d’être accro.
Tout à l’heure, je vous ai dit qu’avec ce livre j’avais frôlé le coup de cœur. Et oui! Parce que malgré mon enthousiasme, il y a une petite chose qui m’a dérangé. C’est tous simplement que j’ai trouvé qu’il y avait des répétitions. Pour préciser ma pensée, c’est qu’il y a des phrases qui sont exactement les mêmes dans des parties différentes du récit et ça m’a fait tiqué.
Donc voilà vous avez du comprendre que vous devez absolument lire ce livre, l’acheter et le faire connaitre parce qu’il vaut vraiment le détour et surtout il plaira beaucoup à des adolescents.
Publicités

5 commentaires sur “Le règne de l’empereur de Thomas et Florence Gindre.

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :