La nébuleuse d’Héra tome 1 : La toile du destin de Lydie A. Wallon.

Hello hello les Bouquinovores ! J’espère que vous allez bien ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un très bon roman de science-fiction !

Titre : La nébuleuse d’Héra tome 1 : La toile du destin.

Auteur : Lydie A. Wallon.

Date de parution : 24 mai 2017.

Maison d’édition : Amazon Editions.

Nombre de pages : 429 pages.

Le genre : Science-fiction.

Ma note : 17/20.

Le synopsis : Année 3602, dans un univers comprenant de multiples espèces et de nombreuses planètes… Kendalh fait partie de la race « supérieure » homogène. Son code génétique ne doit rien au hasard puisqu’elle a été créée en laboratoire selon les critères sélectionnés par ses parents. Scientifique de formation, grâce à la technique du clonage, Kendalh ramène à la vie des animaux disparus sous l’ère terristorique, époque durant laquelle la Terre était encore habitable. Après une année de stage passée sur une installation spatiale, il est temps pour elle de rejoindre la planète Héra. À l’approche de sa cité, son vaisseau dévie brusquement de sa trajectoire et va se poser en catastrophe dans un territoire hostile. Lorsque des créatures impitoyables les pourchassent, Kendalh et son ami Mé-Boh, un être mi-homme mi-loup, sont miraculeusement sauvés par un humain possédant des cristaux aux pouvoirs incommensurables : les légendaires gulabis. Dans ce premier tome d’une saga épique, La Nébuleuse d’Héra aborde les thèmes de la génétique et les déviances qu’elles sont susceptibles d’entraîner. On y découvre les problématiques et les implications qui découlent du déménagement interstellaire de toute une civilisation pour survivre. Il y est question de tolérance, d’oppression et de résistance.


Mon avis : C’est un roman dont j’ai dû mal à parler. Il est dense, il est top mais j’ai dû mal à expliquer mon ressenti sur cette lecture. J’avoue que lorsque je me suis plongée dans le roman, je l’ai trouvé complexe. Mais c’est un peu comme dans tous les romans de science-fiction, il faut rentrer dans l’histoire et dans l’univers. Ici, on se trouve dans l’espace. Les hommes ont crées une nouvelle race à savoir les homogènes. Ils sont ensuite monter dans l’espace pour vivre. L’univers crée par l’auteure est assez fou. En effet, je trouve qu’elle arrive à mélanger avec brio des codes typique du genre mais elle en fait un univers complexe et inédit ! Personnellement, j’ai mis un peu de temps à m’habituer au monde crée. L’auteure distille l’explication de son univers au fur et à mesure des pages donc début, ce n’est pas qu’on est perdu mais c’est plutôt qu’on se pose des questions. En plus, au début du roman, plusieurs histoires s’entremêlent. Au départ, elles ne semblent pas liées entre elles et puis finalement, les liens se font et c’était vraiment bien fait. En plus de tout cela, il y a une enquête policière qui est vraiment très intéressante.

J’avais oublié le synopsis et je ne savais donc pas vraiment où aller nous emmener l’auteure. Mais j’ai aimé les problématique abordés. En effet, l’auteure aborde le racisme et la haine entre les différentes « races » (je n’aime pas ce mot mais je n’en trouve pas de meilleur :/ ). Ce trouve que c’est un thème tellement important et j’ai aimé la manière dont l’aborde l’auteure. En effet, le personnage de Kendalh, une jeune scientifique brillante et homogène se pose d’excellentes questions. En effet, elle réfléchie sur la différence entre les hommes et les homogènes. Elle est déjà une personne plutôt tolérante puisqu’elle travaille avec Mé-Boh qui est mi homme mi animaux. Comment vous dire qu’il n’est pas très bien traité par les homogènes. Pour autant, Kendalh est ami avec lui et c’est certainement en partie grâce à lui, qu’elle peut se poser les bonnes questions.

Je vais continuer à vous parler des personnages. Je l’ai ai tous aimé ( excepté le méchant de l’histoire mais c’est un peu normal ). J’ai trouvé les personnages très bien construit. Ils on chacun leur personnalité et la diversité abordée dans le roman me touche. Les personnages sont attachants et j’ai aimé les suivre dans leur aventure. J’ai eu peur pour eux.

J’avoue avoir trouvé certains passages un peu long, ce n’est pas que je me suis ennuyée mais je trouve que certains détails n’étaient pas nécessaire. Et j’ai trouvé ça dommage parce que le rythme du récit a été brisé par moment. Pourtant, dans la grosse partie du roman, il y a du suspense, du mystère, des rebondissements et de l’action. Les descriptions des lieux et de l’espace sont très bien menées, on s’imagine facilement les décors et on y croit.

La fin est juste whoua ! Elle promet un tome deux terriblement intéressant et bien rythmée ! J’ai hâte de découvrir la suite !

Je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans ce très bon roman de fantasy. Certes, il est dense mais il est bien construit et très intéressant !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :