Riverdale, la saison 1.

Hello hello les Bouquinovores ! J’espère que vous allez bien ! Je vous retrouve pour parler de série parce que ça fait vraiment longtemps que je n’ai pas abordé ce thème sur le blog !

Titre : Riverdale.

Réalisateur : Roberto Aguirre-Sacasa.

Date de sortie : 26 janvier 2017.

Durée d’un épisode : 42 minutes 

Genre  : Drame.

Ma note : 19/20.

 Le synopsis : Sous ses airs de petite ville tranquille, Riverdale cache en réalité de sombres secrets. Alors qu’une nouvelle année scolaire débute, le jeune Archie Andrews et ses amis Betty, Jughead, et Kevin voient leur quotidien bouleversé par la mort mystérieuse de Jason Blossom, un de leurs camarades de lycée. Alors que les secrets des uns et des autres menacent de remonter à la surface, et que la belle Veronica, fraîchement débarquée de New York, fait une arrivée remarquée en ville, plus rien ne sera jamais comme avant à Riverdale…


Mon avis : Je dois vous avouer qu’avec cette série ce n’était pas du tout gagné au début. Les deux épisodes m’ont fait grincer des dents. Mais j’ai bien fait de continuer parce que finalement, je suis rentrée dans l’histoire et j’ai passé un excellent moment à regarder cette série.

Je vous parle d’abord du point négatif, qui m’a fait me dire que peut-être cette série n’était pas pour moi dès les premiers épisodes ! Et pour moi c’est clairement les personnages que ne vont pas ! On plonge des le début dans un lycée américain et on tombe également directement dans le cliché. On a Archie qui est beau, sportif et musicien, Betty l’intelligente un peu coincé, Jughead le mec « bizarre » et Véronica la sulfureuse brune. A et j’oubliais Cheryl, la fille la plus populaire au lycée mais pas la plus gentille. Concrètement, c’est des personnages déjà vu quand plusieurs séries qui se déroulent dans un lycée américain mais c’est surtout des personnages qui ne sont pas contrastés. Le fait qu’on soit intelligent nous rend forcément coincé ? Non je ne pense pas et c’est dommage de tomber dans c’est extrémité là dans la série ! Heureusement, au fils des épisodes quelques personnages se contrastent. Betty n’est peut-être pas si parfaite que ça et Jughead n’est pas seulement le mec bizarre. Mais par contre Véronica ne change pas et c’est bien pour ça que je ne l’aime pas ! Il faut toujours qu’elle ramène tout à elle, on dirait qu’il ne faut voir que elle. Elle n’a pas une vie facile certes mais les autres n’ont plus et quand quelqu’un évoque ses problèmes, elle en vient à parler des siens ! Horripilant ! Par contre, j’adore Jughead qui apporte un côté mystèrieux à la série mais aussi parce que c’est quelqu’un de bien et de gentil !

Je vous rassure, j’ai vite oublié ses personnages, au fur et à mesure des épisodes, je me suis habituée à eux et j’ai moins fait attention aux petits points horripilants par contre, il faut dire que parfois c’est un petit peu mielleux  mais bon ça peut faire un peu de bien dans ce monde de brute ! Mais bon les triangles amoureux ça a tendance à m’énerver !

Ensuite je suis vraiment rentré dans l’historie, j’ai fait abstraction de tous ce qu’il pouvait m’énerver pour me concentrer sur ce que j’aime et du coup ça a vraiment marché sur moi. J’ai vraiment apprécié la série même si j’ai développé au début ce que j’ai moins aimé, je suis tombé amoureuse de la série. Le gros point fort de la série est pour moins l’enquête policière menée par les jeunes adultes. On plonge en plein coeur des mystères de la ville, ou des familles qui habitent Riverdale. Chacun d’eux ont quelque chose à cacher et c’est très intéressant de découvrir et lever le mystère. Dans chaques épisodes, on suit les jeunes dans leur vie quotidienne mais aussi dans leur travail pour résoudre le meurtre de Jason. Il y a donc beaucoup de suspense, on a envie d’avoir le fin mot de l’histoire et du crime. A chaque fin d’épisodes, il y a encore plus d’actions et de suspense et on est obligatoirement voir la suite. Et le jeu des acteurs est très bon, et c’est donc très agréable à regarder tout comme les décors qui sont parfait et les images sont donc très belles !

Jughead m’a aussi intrigué dès le début et j’avais très envie d’en apprendre plus sur ce personnage. Et je n’ai vraiment pas été déçu. C’est un personnage vraiment complexe. Il n’a pas une vie facile et je me suis attaché très rapidement à lui ! Je le trouve touchant et j’ai vraiment hâte de la retrouver dans la saison 2 parce que c’est vraiment lui et Betty que j’aime !

Le dénouement m’a beaucoup plus. Je suspectais le tueur mais je n’étais pas sûr que c’était lui. Les dernières minutes du dernier épisode me donne énormément envie de voir la saison 2 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :